skip-to-main-content fr
#
#
Festival Gnaoua
#
#
#
édition
GNAOUA GNAOUA

Exposition “L’instrumenthèque d’Afrique”

Quand les instruments africains de musique s’exposent

Du 21 au 27 juin au Borj Bab Marrakech, et en marge du Festival Gnaoua et musiques du monde, une exposition s’apprête à attirer tous les regards : une exposition d’instruments traditionnels de musique d’Afrique, proposée par l’Association Afrikayna, Association marocaine pour l'échange interculturel, le développement et la coopération en Afrique. Une initiative main dans la main avec l’Association camerounaise Sandja, née lors de la première édition du Forum africain de la musique (AMF), organisée en septembre 2016 à Ségou au Mali. Ecouter la musique certes, mais la contempler pourrait être intéressant. C’est ce que propose cette exposition au Bastion Borj Bab Marrakech.

Selon l’association Afrikayna, « la valorisation de ces instruments est une nécessité pour le renforcement de la chaîne de transmission de ces savoirs souvent menacés d’extinction, et pour maintenir en vie et garder en mémoire ce que nos ancêtres ont transmis de siècle, de génération en génération ». Le projet « vers la valorisation des instruments traditionnels d’Afrique » a démarré en novembre 2017, en marge de la 4ème édition du salon Visa For Music. L’occasion de présenter une exposition photos de quelques instruments du continent et du Maroc avant d’entamer une tournée marocaine de rencontres, de recherche et de collecte. Le tout, pour aboutir in fine à la constitution d’une bibliothèque vivante, d’instruments traditionnels, de leur histoire, évolution et matériaux, avec le concours de plusieurs partenaires, qui contribuent à l’alimentation de cette « instrumenthèque ».

L’exposition présente quatre familles d’instruments de musique traditionnelle : membranophone dont le son résulte du jeu d’une peau ou d’une membrane, cordophone dont le son résulte du jeu d’une ou plusieurs cordes, aérophone dont le jeu résulte d’une poussée de l’air à travers une cavité et idiophone dont le son résulte de la matière elle-même. Sur chaque instrument, il est précisé le pays d’origine et les matériaux utilisés pour leur fabrication, et parfois leurs dimensions.

40 à 48 instruments traditionnels soigneusement scénographiés y seront exposés.

Pour sublimer l’exposition, une table ronde sera organisée le samedi 23 juin, autour du même thème « la valorisation des instruments traditionnels d’Afrique ».

Sponsors et partenaires

sponsor officiel
partner 1
Partenaires Institutionnels
partner 1
partner 2
partner 3
partner 4
partner 5
partner 6
partner 7
sponsors
partner 1
partner 2
partner 3
partner 4
partner 5
partner 6
Partenaires Médias Officiels
partner 1
partner 2
partner 3
partner 4
partner 5
partner 6
partner 7
partner 8
Partenaires Médias
partner 1
partner 2
partner 3
partner 4
partner 5
partner 6
partner 7
partner 8
partner 9
partner 10
partner 11
partner 12
partner 13
partner 14
partner 15
partner 16
partner 17
partner 18
partner 19
partner 20
partner 21
partner 22
partner 23
partner 24
partner 25
partner 26
partner 27
partner 28
partner 29
partner 30
partner 31
partner 32
partner 33
partner 34
partner 35
partner 36
partner 37
partner 38
partner 39
partner 40
Partenaires
partner 1
partner 2
partner 3
partner 4
partner 5
partner 6
partner 7
partner 8
partner 9
partner 10
partner 11
partner 12
partner 13
a3

Producteur et organisateur du Festival

yarma

Association Yerma Gnaoua